Immobilier & Finance

Quelle durée choisir pour le prêt immobilier d’un investissement locatif ?

Pour réaliser un investissement locatif, le recours à un prêt immobilier demeure une alternative intéressante. Cette option consiste à contracter un crédit auprès d’un établissement financier pour un tel projet. Cependant, la durée de l’emprunt reste une donnée importante. Elle conditionne la capacité de solvabilité du prêteur, mais aussi le montant possible à obtenir. Voici donc ce que vous devriez savoir de la durée à choisir concernant le crédit immobilier pour un investissement locatif.

Choisir entre une durée d’emprunt longue ou courte : voici quelques conditions

Dans le cadre d’un investissement locatif, le mieux que l’on recommande reste un prêt sur une longue durée. En général, on préconise aux personnes actives de commencer le plus tôt possible leur investissement locatif. La trentaine demeure la tranche d’âge idéale pour un tel projet. Cependant, si vous dépassez cet objectif à cet âge, même dans la quarantaine vous pouvez encore vous rattraper. Une fois dans la cinquantaine, la plupart du temps un tel investissement à cet âge se révèle un peu tard. En effet, la retraite n’est pas loin, puisque devons-nous le rappeler, l’âge légal de départ est de 63 ans.

Par ailleurs, l’option d’une longue durée d’emprunt présente de nombreux bénéfices. Elle amoindrit notamment l’effort d’épargne. Plus le crédit s’étale sur une longue période, moins les sommes des échéanciers sont élevées. Dans le cas d’espèce, les taux d’intérêt restent importants, ce qui occasionne une baisse de l’impôt sur les revenus locatifs. Aussi, la longue durée de l’emprunt peut vous permettre d’entreprendre d’autres projets.

Quelle durée choisir en cas de constitution de patrimoine pour préparer un départ à la retraite ?

Au cas où vous envisagez de préparer une retraite apaisée et à l’abri du besoin, contracter un prêt immobilier pour un investissement locatif paraît judicieux. Il vous faudra opter pour une période d’emprunt longue pour vous alléger la tâche. La banque peut vous octroyer des prêts de longue durée qui peuvent s’étaler jusqu’à 25 ans, pendant que la durée maximale légale demeure 50 ans. Par ailleurs, si vous atteignez les 43 ans, il vous faudra adapter la durée du crédit à la différence d’années qui est donc de 20 ans.

Cependant, si vous approchez l’âge de la retraite, la diminution de vos revenus suite à la pension constitue une donnée à prendre en compte. Avec une prime faible, vous devrez tout de même assumer le remboursement de la dette contractée. C’est la raison pour laquelle, un prêt immobilier pour un investissement locatif dans la fleur de l’âge reste une option hautement avantageuse.

Quelle durée de crédit pour un investissement locatif comme un complément de revenus ?

Au cas où le prêt immobilier pour l’investissement locatif est à but de constituer un complément de revenus, une durée d’emprunt courte reste conseillée. Ceci permet de boucler l’achat du bien immobilier avant que n’interviennent d’autres dépenses importantes. Seulement, plus la durée de l’emprunt est courte, plus les mensualités sont importantes.

L’inconvénient est que vous pourriez courir le risque de voir votre compte au rouge si vous ne percevez pas un salaire conséquent. Toutefois, il convient de rappeler que tout emprunt dont la durée reste en dessous de 15 ans vous expose à des mensualités élevées. Enfin, au cas où vous ne disposerez pas de revenus importants, vous pourriez vous retrouver en situation d’insolvabilité.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %