Assurance

Quand payer la franchise pour son assurance auto ?

Dans le secteur des assurances, précisément celles liées aux automobiles, il existe certaines informations qui cachent des points d’ombres pour le public. Parmi celles-ci, on peut énumérer la notion de la franchise. Qu’est-il possible d’apprendre au sujet de ces frais à payer ? Voici les informations sur son utilité et surtout sur le moment où elle intervient.

Qu’entend-on par franchise automobile ?

La notion de franchise dans le domaine de l’assurance automobile fait référence à la somme qui est laissée à la charge de l’assuré après l’indemnisation versée par son assureur en cas de sinistre. C’est un montant qui peut être défini sous la forme d’une somme fixe à payer, comme un pourcentage du montant total de l’indemnisation. Notez que la franchise accompagne plusieurs garanties notamment les cas de :

  • vol de véhicule ;
  • incendie ;
  • bris de glace ;
  • dommages collision ;
  • protection juridique.

Toutefois, la franchise doit être prévue dans les clauses du contrat d’assurance.

Le rôle de la franchise en assurance automobile

Le principal but que poursuit l’assureur avec la franchise automobile est le partage des responsabilités avec l’assuré. Ainsi, en cas d’accident, les automobilistes sont également responsabilisés et chacun se trouve dès lors dans l’obligation de couvrir une partie du montant de l’indemnité. À titre d’exemple, après un sinistre, l’assureur verse une partie de l’indemnisation à l’assuré. La partie restante pour couvrir la totalité des dommages (la franchise) reste à la charge de l’assuré, ce qui traduit un principe de partage de responsabilités. Par conséquent, l’assuré fait preuve de prudence parce qu’il participe désormais au remboursement de l’indemnisation.

À quel moment paie-t-on la franchise automobile ?

Il est évident que le paiement de la franchise intervient suite à un sinistre. En effet, puisqu’elle correspond à la partie de l’indemnisation qui se trouve à la charge de l’assuré, ce n’est qu’après un sinistre que son paiement s’applique. Elle est donc versée après que l’assureur ait couvert sa part des dommages. Elle est payée précisément au moment où l’assuré récupère le véhicule concerné au garage après la réparation. On en déduit par ailleurs que ce n’est pas l’assureur qui l’encaisse.

Existe-t-il plusieurs sortes de franchise ?

La réponse à cette question demeure sans doute affirmative. Il existe plusieurs types de franchises automobiles, différentes les unes des autres par leurs méthodes de calcul. Ainsi, nous avons la franchise fixe ou absolue qui est celle qu’on rencontre le plus souvent. Sa somme fixe déterminée dans les clauses de votre contrat avec l’assureur est directement retranchée du montant versé par celui-ci en cas de sinistre.

Après elle, on retrouve la franchise relative ou simple où le montant est également fixe et dont l’indemnité est versée à l’assuré uniquement lorsque le montant de la réparation des dommages est supérieur à celui de la franchise. La franchise proportionnelle quant à elle correspond à un pourcentage du coût des dommages à réparer. Ici, c’est le pourcentage qui est fixé lors de la signature du contrat.

Par ailleurs, il est à noter que certains assureurs font parfois intervenir deux autres types de franchises non négligeables. Il s’agit de la franchise kilométrique et la franchise en jours.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in:Assurance

0 %