Business & Formation

Les examens du permis de conduire en France : comment se préparer ?

Une toute petite faute qui peut sembler anodine peut vous faire recaler durant les épreuves d’examen du permis de conduire. Pour mieux vous y préparer, voici quelques conseils pratiques.

Comment se préparer pour l’examen théorique du permis de conduire ?

L’examen du code n’est pas vraiment difficile. Toutefois, pour éviter de le repasser, il est important de savoir bien se préparer. Epreuve qui dure 30 minutes, elle s’effectue sur une tablette numérique. Comportant 40 questions aléatoires, pour espérer réussir cet examen, il faut tout au minimum obtenir 35 points.

Parmi les points les plus importants de l’examen du code, il y a la connaissance des panneaux de signalisations (priorité, limitation de vitesse, les règles de stationnement…). Après, une grande partie des questions se porte également sur la règle générale de la conduite (distance de sécurité, la distance de freinage, l’acuité visuelle légale… A part tout cela, n’oubliez pas aussi que la partie théorique des examens de permis comporte différentes questions sur la sécurité routière, les gestes de premiers secours ainsi que des connaissances de base en mécanique et tout ce qui peut concerner une voiture (allumage phare et clignotant, analyse des voyants du tableau de bord…).

Article en relation :   Logiciel plomberie : les 3 meilleures applications pour gagner du temps

Pour réussir efficacement l’examen du code, il faut avant tout bien réviser. Après, afin que vous puissiez mieux vous familiariser avec l’épreuve le jour « J », il est très conseillé de faire des simulations d’examen. Pour ce faire, vous pouvez visiter un site internet spécialisé ou une application mobile.

Les astuces pour réussir au premier coup l’épreuve pratique

Réussir l’examen du code est une chose, mais l’épreuve pratique reste la plus difficile. De ce fait, si vous ne voulez pas le repasser, il est primordial de bien se préparer. Généralement, cet examen débute toujours par un test de vue. Très facile, l’épreuve s’enchaine par la suite par l’effectuation des fameuses vérifications d’intérieures et vérifications d’extérieures. Eliminatoire, cette partie de l’examen ne devrait surtout pas être négligée. Au terme de ces étapes, l’examinateur va ensuite évaluer votre conduite. Outre la conduite de base, il va vous demander de réaliser certaines manœuvres comme un créneau, un démarrage en cote, une marche arrière en arrondi ou en angle…

Article en relation :   Choisir un freelance pour ses campagnes Google Ads : Comment ne pas se tromper ?

En dehors de bien se préparer, avant de vous présenter à l’examen, n’oubliez surtout pas d’emmener une pièce d’identité, votre convocation ainsi que votre livret d’apprentissage.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %