Business & Formation

Formation yoga : faut-il ajouter le pilate pour devenir formateur ?

Pour devenir formateur yoga, il faut suivre des séries de formations ponctuées d’exercices pratiques sur plusieurs années. Ce n’est qu’à l’issue de ces étapes, que vous obtenez au final le parchemin de formateur pour enseigner la discipline. Cependant, pour le devenir est-il nécessaire de joindre le pilate au yoga ? Voici ce qu’il en est !

Yoga et pilate : voici ce qui les différencie

Même si les deux disciplines concourent au même but, il existe de légères différences qui les démarquent. Il faut noter que le yoga et le pilate se considèrent comme deux pratiques différentes. Ainsi, on dissocie aisément la formation yoga de la formation pilate. Si le yoga s’assimile à une discipline spirituelle, il n’en est pas ainsi du pilate. En effet, le yoga se perçoit comme un mode de vie ou encore un état d’esprit qui vise à apporter un mieux-être au corps. Il vise à travailler le mental pour arriver à renforcer le physique. Son objectif consiste donc à partir du psychique pour muscler le corps afin de mieux le prémunir.

Le pilate quant à lui s’inspire des pratiques du yoga pour renforcer le tonus du corps. Il utilise de nombreux principes émanant du premier pour améliorer la condition physique des pratiquants. En cette qualité, il appelle plus d’efforts physiques et nécessite plus d’exercices. Son objectif essentiel repose sur le travail des postures dans l’unique volonté de solidifier la musculature du corps. Par ailleurs, les parcours de formation ne sont pas identiques en tous points.

Est-il obligatoire d’ajouter le pilate au yoga pour devenir formateur ?

La question présente des subtilités. Le yoga n’a besoin d’être associé à aucune discipline pour s’enseigner. Il suffit au formateur d’identifier les besoins spécifiques de ses apprenants afin d’identifier les types d’exercices adaptés. C’est à ce niveau que se situe la véritable problématique.

Pour régler cette question, la formation yoga comprend des modules spécifiques bien détaillés. Ceux-ci permettent aux futurs formateurs de réaliser parfaitement ce diagnostic sans se tromper. Par contre, le pilate a besoin de puiser dans l’énergie spirituelle du yoga pour intensifier la construction de la force musculaire du corps. La maîtrise de la respiration et aussi certaines postures du yoga sont utiles au pilate.

Suite à ces explications, il paraît évident que les deux pratiques sur de nombreux points demeurent en revanche complémentaires. En conséquence, pour une formation yoga, il n’est pas nécessaire d’ajouter du pilate. En réalité, le yoga promeut la méditation pour une meilleure harmonie entre le corps et l’esprit tandis que le pilate ne se concentre que sur le physique.

En définitive, pour une formation yoga, il n’est pas nécessaire d’ajouter du pilate pour devenir un formateur. Cependant, pour devenir un coach complet et recherché sur le marché, associer les deux pourrait marquer la différence. À vous de choisir cette option pour vous ouvrir encore plus de portes d’emploi dans l’enseignement de cette discipline.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %