Assurance

Assurance voiture sans permis : obligatoire ou pas ?

Vous souhaitez être autonome dans vos déplacements avec votre voiture sans permis mais, vous n’avez pas une idée des conduites à tenir. Découvrons ensemble ce qu’il vous faut pour être dans les normes.

Ce que dit la loi

Toute personne physique ou morale autre que l’État pouvant voir sa responsabilité être engagée à cause de son véhicule doit souscrire à une assurance. L’article L211-1 désigne par « véhicule » tout automobile à moteur pouvant être actionné par une force mécanique. Il en ressort que les voitures sans permis encore appelées voiturettes ne dérogent pas à cette règle. Elles doivent donc être souscrites à une assurance au même titre que les autres moyens de locomotion (motos, les voitures et les poids lourds).

Les obligations pour conduire une voiture sans permis

Les conditions pour conduire une voiture sans permis sont plus souples. Ceux qui désirent conduire une voiturette doivent suivre une formation pour obtenir le permis de catégorie AM. Cette condition est obligatoire si vous n’avez pas un permis B. En effet, le permis AM est une catégorie de permis qui autorise son titulaire à conduire un cyclomoteur ou un véhicule léger. Appelé brevet de sécurité routière par le passé, l’admission à ce permis nécessite un âge minimum de 14 ans. En outre, le postulant ne doit pas être sous le coup d’une interdiction de conduire ou d’une annulation de permis.

Par ailleurs, les personnes ayant ce type de permis ne doivent pas conduire à une vitesse supérieure à 45 km/h. Mieux encore, elles ne sont pas autorisées à circuler sur les autoroutes et ne doivent avoir qu’un seul passager à bord. Elles doivent impérativement respecter le Code de la route au même titre que les autres véhicules.

Les avantages d’une assurance voiturette

Les garanties proposées pour les conducteurs de voiturettes sont sensiblement les mêmes que celles proposées par les assureurs des véhicules classiques. Cela signifie que dans le cas où la voiture subit un accident, l’assurance voiturette apporte un soutien financier au propriétaire de la voiture selon les clauses d’un contrat. De même, elle permet d’indemniser des tiers en cas de dommages corporels. Rappelons, qu’il existe outre ces garanties essentielles, des couvertures facultatives et complémentaires qui varient d’une compagnie à une autre. Il revient au propriétaire du véhicule de choisir les formules qui lui assurent une pleine tranquillité et une sécurité pour sa voiture.

L’assurance est obligatoire afin de garantir au minimum votre responsabilité civile et protéger vos prochains en cas d’accident. Même si la prudence est mère de sûreté, l’assurance vous à l’abri de toutes déconvenues sur la route.

Comment choisir une assurance voiture sans permis ?

Que vous comptiez acheter une voiturette ou une voiture demandant le permis de conduire, vous êtes donc dans l’obligation de souscrire une assurance automobile. Que ce soit dans l’une ou l’autre de ces situations, vous pouvez vous y prendre de la même manière.

La première chose à retenir, c’est que vous devez impérativement comparer plusieurs offres, de nature équivalente évidemment. Cela va donc passer par des demandes de devis. Rassurez-vous, à l’heure actuelle, cela se fait très rapidement. Vous pouvez utiliser les ressources des sites comparateurs ou faire votre demande directement sur les sites des assureurs, comme c’est possible sur Allianz.fr. L’avantage d’internet, c’est que vous n’aurez pas besoin de prendre rendez-vous. Vous pourrez demander vos devis quand vous le voulez et où. Peu importe que ce soit à 18:00 dans le bus ou le soir à 22 heures.

Ensuite, vous devez prendre le temps de les comparer. Pour cela, prêtez attention :

  • aux garanties
  • aux options
  • aux exclusions de garantie
  • aux franchises

Au niveau des options, il peut être intéressant d’en retenir certaines. C’est notamment le cas de la garantie conducteur. Même si du fait de la vitesse bridée à 45 km/h et que vous ne puissiez pas rouler sur autoroute, les risques sont réduits, l’accident n’est pas impossible. De ce fait, si vous avez des blessures alors que vous êtes responsable de l’accident ou que le tiers n’est pas identifié, cette option vous permettrait de recevoir une indemnisation. Vous pourriez alors compenser un arrêt de travail ou payer des frais médicaux.

Nous vous conseillons également d’opter pour la garantie dommage collision, car les frais sur une voiture sans permis sont souvent plus élevés que sur une voiture classique. Il faut dire qu’elles sont moins nombreuses, et du coup, les pièces aussi.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in:Assurance

0 %