Assurance

Assurance habitation locataire ou propriétaire : qui paie en cas de sinistre ?

Il n’est pas rare qu’un sinistre survienne dans un logement que vous avez loué. Dans ce cas, plusieurs assurances peuvent se voir intervenir dans cette indemnisation. Il s’agit de celle du locataire ou celle du propriétaire. Toutefois, cela dépend essentiellement des dommages enregistrés, des causes et des responsabilités de chacune des parties en la matière.

À qui incombe la responsabilité ?

Le plus souvent, il incombe au responsable du sinistre de réparer les dommages occasionnés. S’il est question des dégâts des eaux dont la cause est la mauvaise installation de votre machine à laver, votre responsabilité civile est engagée.

Dans ce cas, votre propriétaire a le droit de vous poursuivre en justice si vous ne disposez pas d’une assurance habitation. Dans tous les cas, la facture de réparation vous sera adressée. Il en va de même si un incendie survient dans le logement loué par votre faute. Par contre, dans le cas où l’inondation serait due au mauvais état de la plomberie, l’obligation de réparation serait celle de votre propriétaire.

En tant que locataire, lorsqu’un sinistre est constaté en raison de la météo, vous ne devez en aucun cas être tenu pour responsable. Toutefois, en saison hivernale ou lors d’une tornade, si des tuyaux éclatent et que vous auriez pu l’éviter en fermant la fenêtre et que vous ne l’avez pas fait, il y a des chances qu’il vous revienne de payer les factures.

Quoi qu’il en soit, en cas de sinistre, vous devez en avertir le propriétaire dans de brefs délais. Si pour une raison ou une autre, vous ne le faites pas et une aggravation des dommages est observée, vous en serez responsable. Pour information, il faut savoir tout de même que lorsque le sinistre a lieu en externe, cela incombe à la responsabilité de votre propriétaire. Si au contraire, cela se déroule à l’intérieur, il est essentiel de contacter au plus tôt votre assureur.

Que couvre votre assurance habitation ?

Lorsque vous louez un logement, vous devez souscrire à une assurance habitation, car celle de votre propriétaire ne vous protège pas. En effet, en cas de sinistre, si votre matériel est endommagé, il vous reviendra de le remplacer. Dans le cas où vous en serez tenu responsable, il vous faudra réparer les dégâts occasionnés et remplacer l’entièreté de vos appareils vous-même.

Il est donc conseillé de procéder à un inventaire de ce que vous possédiez lors de la souscription. Ainsi, elle couvrirait vos mobiliers et vos biens personnels. Il faut également savoir que l’assurance habitation permet de couvrir les dégâts causés à vos voisins ou à des tiers. Dans le cas d’une inondation, d’un incendie ou encore d’une explosion survenue à votre domicile qui s’étendrait sur les logements d’autrui, votre assurance couvrira les dégâts.

L’assurance habitation couvre-t-elle les colocataires ?

Si vous avez des colocataires, votre assurance ne les couvre pas. Il est essentiel de veiller à ce qu’ils soient assurés individuellement ou alors penser à ajouter leur nom à la vôtre. Il faut savoir que si vous êtes propriétaire, il vous revient de sensibiliser les locataires sur l’importance de disposer d’une assurance habitation. Si nécessaire, vous pouvez inclure dans votre convention une clause qui exige la possession d’une telle assurance par vos locataires.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in:Assurance

0 %